Fabriquer un snowscoot

Il est possible, avec un peu de patience et d’huile de coude, de concevoir votre propre snowscoot. Voici deux exemples de tuto complets pour vous permettre de fabriquer votre snowscoot maison.

À partir d’un BMX

Voici une vidéo trouvée sur Youtube, dont j’ai traduit le transcript.

J’ai utilisé un snowboard qui était cassé en son milieu. Je l’ai coupé proprement à l’endroit où il était cassé. J’ai aussi utilisé le cadre et la fourche d’un vélo enfant, ainsi que le guidon d’un BMX. Pour ce qui est des écrous, j’ai récupéré les vis du snowboard et j’ai simplement ajouté des joints de plomberie en guise d’amortisseurs.

Pour attacher le cadre à la planche, j’utilise un truck de skateboard.

J’attache une plaque de métal à la planche arrière pour pouvoir tourner facilement une fois sur le snowscoot. C’est le même fonctionnement que les fixations de skateboard mais avec une tige filetée en métal.
Pour empêcher l’arrière du snowscoot de plier, j’ajoute un autre gros joint à proximité du pédalier du BMX.
Juste pour le confort, j’ajoute une plaque d’aluminium avec une bretelle de sac à dos, l’objectif étant de bien maintenir le pied.
J’ajoute un autre strap pour maintenir le talon.

 

À partir d’une trottinette

Certes, les puristes y verront (à raison) plus une trottinette des neiges qu’un snowscoot, mais l’idée est ici de montrer qu’avec un peu de matériel, on peut faire des choses très sympa !

Avant de commencer, munissez-vous :

  • d’une paire de vieux skis
  • d’une vieille trottinette
  • de morceaux de métal (une vielle règle métallique par exemple)
  • d’une scie à métaux
  • d’une perceuse
  • d’un couteau
  • d’une clé Allen
  • d’un marteau
  • d’un étau

1ère étape

Pour commencer, retirez les roues de votre trottinette. Pour ce faire, utilisez une clé Allen (hexagonale) et dévissez les boulons. Assurez-vous de ne perdre aucune pièce, puis retirez les roues.

2ème étape

Pour déterminer la bonne longueur de chacun des skis, mettez-les à côté de la trottinette et prenez les mesures. Coupez le ski avant à environ 55 cm de la pointe, et le ski arrière à environ 60 cm de la pointe. Les fixations se feront à environ 33 cm de la pointe pour les deux skis. Le but est de conserver un maximum de surface, tout en essayant de rendre l’engin facilement manoeuvrable. Si les skis sont coupés trop courts, il n’y aura pas assez de surface et le snowscoot risquera de s’enfoncer dans la poudreuse. Si les planches sont trop longues, en revanche, le snowscoot sera difficile à piloter.

3ème étape

Pour monter les skis sur le snowscoot, il vous faudra plier des morceaux d’aluminium afin de créer les pattes de fixation. Utilisez un marteau et un étau pour cela. Une fois que vous les avez terminés, assurez-vous qu’ils s’emboitent bien, puis percez les trous pour les boulons.

4ème étape

Quand vous avez terminé les fixations, placez-les sur le ski et pointez sur le ski l’endroit où vous allez faire les trous. Pour que le scooter glisse bien, il vous faudra « cacher » le boulon à l’intérieur du ski, de façon à ce qu’il ne sorte pas. Vous pouvez utiliser une meuleuse et un couteau pour limer la partie superflue.

5ème étape

Vous êtes désormais prêt à attacher les skis à la trottinette. Vissez les deux petites pièces métalliques au ski comme indiqué dans les images ci-dessous. Il vous faudra trouver une sorte de grosse rondelle pour les espacer, à vous de voir ce que vous avez sous la main. Peu importe ce que vous choisissez, l’essentiel est que ça fonctionne. Ensuite, placez la visse et serrez-la ! Vous pouvez alors ajouter la pièce métallique qui va venir recouvrir la vis. Placez-la dans l’axe du ski, au-dessus de l’autre pièce métallique et vissez-la au ski. Ensuite, répétez l’opération pour l’autre ski. Et voilà, votre snowscoot est prêt !