Quels types de casque choisir pour pratiquer le snow-scoot?

Sport d’hiver inventé en 1991 par le français Franck Petoud, le snowscoot est considéré comme la fusion du BMX et du snowboard. Classée parmi les disciplines sportives extrêmes, la pratique du snowscoot nécessite des dispositions sécuritaires comme le port de casque. Quels sont les types de casque à choisir pour pratiquer ce sport ? Dans cet article, découvrez une sélection de casques adaptés au snowscoot.

Le casque en ABS

L’ABS définie comme Acrylo Butadiène Styrène est une technologie utilisée dans la conception de casques pour les sports d’hiver. Aussi utilisée pour le casque moto modulable, l’ABS a la particularité d’être une technologie doublement sécurisante. Ce qui fait des  casques conçus selon cette technique, des casques parfaitement adaptés à la pratique du snowscoot.

Le casque en ABS est doté d’une protection extérieure : une coque en plastique résistant. De plus, il est équipé d’une mousse en polystyrène expansé qui fait office de protection intérieure. Tout ce dispositif est mis en place afin que le casque offre à son utilisateur la sécurité recherchée.

Toutefois, un inconvénient est à prendre en compte : son poids. En effet, le casque en ABS est relativement plus lourd que les casques ordinaires. Mais notons que c’est l’unique point qui peut paraître dérangeant.

Le casque In-Mold

Avec la technologie In-mold, le casque conserve sa résistance mais devient plus léger. Une petite couche de plastique placée à l’extérieur est assemblée au compartiment intérieur qui est en mousse polystyrène. C’est cet assemblage qui forme le casque In-mold. Contrairement au casque présenté précédemment, celui-ci forme une seule pièce.

Très léger, le casque In-mold se met aisément en équilibre sur la tête. Il est efficace pour protéger l’amateur de snowscoot de toutes sortes de chocs. Mais en cas d’impact important, il peut se révéler assez limité. Pour cette raison, lorsqu’un  casque In-mold reçoit un impact, il est recommandé de le changer. Ne pouvant pas évaluer l’intensité de l’impact, vous ne pourrez pas savoir à quel point il est endommagé. Pour éviter de prendre des risques, il faudra donc le remplacer tout simplement. 

Le casque hybride

La fusion des casques ABS et In-mold a donné naissance aux casques hybrides. Ils sont constitués de deux différentes parties qui correspondent respectivement à l’ABS et au In-mold.

Le côté supérieur du casque est fabriqué avec la technologie ABS et est constitué de plastique résistant. En cas de grand choc, l’utilisateur est bien protégé. Le côté inférieur quant à lui est conçu avec la technologie In-mold. Ce qui permet d’avoir un casque hybride allégé.

En effet, le casque hybride est le parfait compromis entre résistance et confort pour pratiquer le snowscoot. Vous n’aurez plus à vous préoccuper d’avoir un casque ABS trop lourd ou un In-mold trop léger.

Le casque MIPS

MIPS est une nouvelle technologie destinée à la protection du cerveau. Comme vous le savez, le snowscoot est un sport extrême qui expose la tête à d’éventuels dommages. En cas de choc oblique, cette technologie reçoit l’énergie dégagée par l’impact. Ainsi l’intensité qui parvient au cerveau est considérablement réduite.

Avec le casque MIPS, la probabilité que la tête de l’utilisateur subisse de gros dommages est considérablement réduite. Etant donné qu’en faisant du snowscoot les autres parties du corps sont déjà protégées, un casque MIPS vient mettre la touche finale pour que le dispositif sécuritaire du sportif soit complet.